C'est quand même malheureux : si ça se trouve, ce monsieur est un excellent pâtissier. Malheureusement, la vidéo que je cite ici illustre parfaitement la dérive des sites de cuisine, qui a bientôt fini de transformer le ouèbe en gigantesque étal publicitaire.

Bref, pour faire mon billet sur le pain perdu, j'ai téléchargé une vidéo personnelle sur Youtube. Là, Google affiche aussi sec une vidéo de ce Monsieur à côté de la mienne. Cette vidéo étant intitulée "Pain perdu du placard par Monsieur Machin" (remplacez Monsieur Machin par le nom de ce Monsieur), je la visionne en me disant qu'une vidéo d'un pro ce sera probablement mieux que mon truc bricolé. Et là, horreur : en fait de cuisine du placard, il prend un beau pain industriel frais qu'il fait toaster au four ! Incroyable : faite donc du pain dur en cuisant du pain frais au four (consommation de 3000 Watts, en général), c'est tellement meilleur. Je vous passe tout le reste qui est à l'avenant : il utilise du matériel que la plupart des gens ne possèdent pas (du genre les poêles qui passent au four), des séquences de coupe dont il est visiblement le seul sujet, sans rapport avec la cuisine, le tout tourné caméra à l'épaule, c'est tellement plus chic (et tellement plus pénible à visionner). De plus, la recette est truffée d'erreur, il ne s'agit pas de pain perdu, mais plutôt d'une sorte de sous-pudding, etc.

Ce qui est rassurant, c'est que les internautes ne s'y trompent pas. Il n'y a qu'à lire les commentaires... Bref, honteux.

Allez, voyez par vous-même. Et tant pis si ça fait encore des clics en plus pour Monsieur Machin.