dresden-1253929_1280.jpgQuand j'ai lancé ce blog, il y a exactement une semaine, c'était - comme souvent chez moi - sur une impulsion. Marre de ces blogs culinaires publicitaro-masqués, plastico-mastiqués, de la food porn (mot que je viens d'apprendre grâce au Lyonnais), des imposteurs, etc. C'était il y a longtemps. Depuis, j'ai écrit une quinzaine de billets, aussi hétéroclites que je suis éclectique (et chic, Annick). Vient donc le temps de la réflexion, la vraie. Y a-t-il d'autres blogs culinaires qui valent le coup, selon mes critères ? Assurément, oui. Mais sont-ils visibles, c'est une autre histoire.

Un peu de méthode, que diable

Comment trouver des blogs ?

Les experts du SEO nous disent qu'il faut se mettre à la place de l'internaute. Je m'exécute donc : généralement, je me transforme en fumée parfumée et je pénètre dans le dit internaute par les narines. D'autres fois, je me déguise en mirage, je pénètre par les yeux. D'autres fois encore, je me change en sirène et je m'introduis en l'internaute par les oreilles. D'autres fois encore, je me mets en forme de suppositoire et je Bref; tu as compris le topo. Une fois bien installé dans la peau de "l'internaute", il me suffit de me demander quels mots-clés il va frapper (dans les modes d'emploi informatiques d'antan, on disait "strike keys"). Par exemple, enfant qu'il est, l'internaute, il va taper "cuisine de tous les jours".

Comment choisir les bons blogs ?

Selon mes critères du moment et Saint-Yabac-priez-pour-le-salut-de-nos-papilles, un bon blog culinaire, c'est :

  • Un blog qui n'est pas de la pub déguisée, pas même de façon accessoire. Bref, un critère de santé publique.
  • Les rédacteurs sont des vrais gens de la vraie vie, pas des produits. Bref, un critère d'authenticité.
  • Le contenu aide vraiment la ménagère que nous sommes (presque) toutes et tous. Bref, un critère d'utilité.

Alors évidemment, chacun voit midi à sa porte. J'assume tout-à-fait l'arbitraire du classement à suivre. Si tu n'es pas d'accord, te sens floué en tant que blogueur, ou tout autre raison légitime, les commentaires te sont ouverts, Norbert. Du moment que tu restes poli. Et si tu es un Troll, de toute façon, j'ai les oreilles pointues et la peau diaphane, donc, je suis plus fort que toi.

A propos de photo de cul(inaire)

Si tu te décides enfin à sortir de ta position de consommateur passif et avide, toi aussi tu peux m'aider à illustrer cette série plus brûlante que Nxxxxxx ne pourra jamais en diffuser : partage donc tes photos de fesses. Pas de trucs perso, bien-sûr. Soit subtil si tu le peux, drôle si tu en es capable et pas vulgaire si c'est à ta portée. Les commentaires et les liens sont faits pour toi dans ce cas. Si ta photo est choisie pour illustrer un billet, Saint-Yabac-beni-soit-il-le-calamar-fril et son premier disciple, Tanin, sauront parler de toi à qui de droit pour ton salut.

Alors, c'est quand qu'ça commence ?

Maintenant.

PS : pour rassurer ma Maman et les futurs fidèles lecteurs de Yabac sur ma santé mentale, je n'ai besoin d'aucune substance psychotrope pour écrire des âneries. Les personnes qui me cottoient me soutiennent me supportent au quotidien m'en sont témoins.