Et je sais qu'ils sont de plus en plus nombreux à la porter. Et je sais également que, dans cette population, ils sont de plus en plus nombreux à lire Yabac.

Voici une recette que je tiens d'un mien collègue. Pour respecter son anonymat (il a horreur des flashes), je ne dirai pas qu'il porte le prénom d'une célébrité de l'Antiquité, dont une ville, avec un grand truc éclairé en haut planté à l'entrée de son port, portait son nom. Pour ceux qui n'ont pas de souvenirs précis de cette époque ou qui sont trop jeunes pour l'avoir vécue, je ne dirai pas non plus qu'il porte le prénom d'un bienheureux dépeint au cinéma par Yves Robert. Je ne le dirai pas vous dis-je, même sous la torture.

Il est cependant important, et vous comprendrez pourquoi en lisant cette recette, de savoir que ce collègue anonyme exerce l'étrange profession d'accoucheur et de dresseur de serpents (il s'est spécialisé dans une espèce particulière, d'ailleurs). Outre sa sympathie bonhomme, c'est cette activité qui le rend si populaire dans la boîte. En effet, nous fournissons de nombreux serpents vivants (et tous différents les uns des autres) à nos clients pour qu'ils puissent améliorer leur performance. Si les serpents sont mal dressés, ou pire, mal nés, notre clientèle et notre popularité auprès d'elle s'en voit gravement impactée.

Mais les courants de ma pensée tumultueuse nous écartent du cap culinaire défini initialement (authentique citation de Tabarly Alexandre, navigateur de l'Antiquité méconnu dont la célébrité a été injustement éclipsée par un quasi-comtemporain). Revenons donc à nos crogettes-courquettes.

Délai garde-manger à assiette : 10 minutes, vaisselle comprise.

Préparation de la courgette

  • si la courgette est grosse, l'épépiner.
  • la couper en petits cubes, pas plus gros que 1 cm par 1 cm (et encore, là c'est un peu gros)
  • faire blanchir 2 à 3 minutes à l'eau bouillante non salée

Dressage, service

  • Mélanger avec des croquettes. D'après l'Anonyme, peu importe le type de croquettes, c'est vous que ça regarde.
  • Dresser dans l'assiette et appeler le ou les convives.

Les bienfaits diététiques sont confirmés par les vétérinaires les plus sérieux de la place.

Pour mes frères poissons rouges, rappelons que j'avais ecrit il y a environ 30 lignes (en résolution 1366x768) que la profession exercée par ce collègue avait un rapport avec cette recette. Expliquons un peu, par égard pour ceux d'entre vous (et ils sont nombreux) qui ont le cerveau lent. Le colosse (il fait partie des deux ou trois plus grands de la boîte. Je les passerais bien sous la toise pour en avoir le coeur net, mais il y a parmi eux un membre du Comité de Direction et chacun sait que ces personnes détestent se faire évaluer par leur subalternes, d'autant plus s'ils sont plus petits qu'eux), le colosse, disais-je avant d'être interrompu par vos incessants bavardages, vous l'aurez maintenant compris, malgré son physique imposant, a le cœur tendre : c'est un ami des bêtes. Particulièrement de celles qui rampent et de celles qui ronronnent.

Un dernier mot de nature sanitaire. Si vos moustaches ne sont pas des vibrisses, ou si vous ne portez pas de moustache, il est peu probable que vous appréciez cette recette. Après, si vous voulez la faire pour vous, c'est votre affaire. Hein, mon minou ?