Tintin, c'est un vrai héro de mon enfance. Quand j'étais petit, évidemment, je n'étais pas tout lisse comme certains voudraient faire croire que les enfants sont purs... Je n'entrerai pas dans les détails. Il suffit de dire que, tout petit déjà, et comme vous tous (sauf les hypocrites ou les amnésiques), j'aimais :

  • le sexe : surtout le mien car je ne connaissais que lui,
  • la violence : j'étais le plus fort et je cassais (en rêve) la tronche de tous les vilains qui m'embêtaient dans la cours d'école (je ne détaille pas les scenarios) ,
  • Et tout une tas d'autres choses pas plus recommandables. Mais si tu es honnête avec toi-même, tu vois de quoi je parle.

Bref, tout ça, sans aucun préjudice sur la pureté de mes intentions concernant l'humanité en général, du fait que je ne voulais aucun mal à mes parents qui en étaient à l'époque les principaux représentants. Et sans préjudice de mon admiration pour Tintin. Celle-ci ne s'est pas démentie, même si Hergé se retourne peut-être dans sa tombe (tant pis pour toi, vieux Schnock). Et j'ai bien raison, zieute donc la première photo, Pierrot.

Alors, oui, on trouve ça dans certains magazins-zin-zins.

Et oui, c'est mon fils qui achète ça.

Comme quoi, le vice et l'honnêteté, c'est un truc qui se transmet.

... Et encore. Tu ne sais pas tout sur les héros de ton enfance ou de celle de tes (arrières) grands parents : par exemple que Groucho Marx s'est rasé les moustaches.